Accueil

Une soupe venue d’Afrique du nord cuisinée et appréciée notamment en Algérie, en Tunisie mais aussi en Libye.
Consommée toute l’année elle est plus particulièrement présente sur les tables durant le mois de ramadan. Elle permet de rompre le jeûne sans agresser l’estomac, chaude et légère elle est parfois accompagnée de dattes.

Vous pouvez la faire vous-même grâce à de nombreuses recettes, vous pouvez également la déguster dans de nombreux restaurants algériens ou tunisiens.

Quels sont les ingrédients de base ?

Pour faire une bonne chorba, il vous faudra nécessairement :

  • De la viande de mouton ou d’agneau, de veau…
  • Des vermicelles (Fdaouech) ou du frik (Blé concassé)
  • Des légumes (Au choix selon la variante choisie : Tomates, courgettes, carottes…)
  • Des gousses d’ail et de l’oignon
  • Des aromates…
  • De l’eau chaude

Originaire du Maghreb

La chorba tunisienne est souvent plus épicée (Piment rouge ou Harissa) que celle cuisinée en Algérie. Elle se prépare également avec du veau et des graines d’orges (Tchicha).
Ces deux chorbas sont généralement cuisinée avec du frik et sont assaisonnée avec du paprika, de la menthe et de la coriandre.
Goûtez aussi à la chorba beïda, très appréciée pendant le ramadan celle spécialité est très légère et digeste.

Ailleurs dans le monde

Il existe des variantes de la chorba un peu partout dans le monde, aussi bien en Europe qu’en Asie, les ingrédients et le mode de préparation changent mais le nom reste…

La ciorb? de Roumanie

Elle fait office d’entrée chaude. Une soupe au goût acide et aigre faites à base de son de blé fermenté (bors), ou de vinaigre, de citron pressé, ou même de jus de choucroute. Elle peut être préparée à base de nombreuses viandes (Volaille, viande ovine, viande bovine, viande porcine) avec des légumes (les oignons, de l’ail, de la carotte, du céleri, des pomme de terre, du poivron, de la tomate), et des aromates (Cerfeuil, aneth, estragon, …)

On dénombre en Roumanie une grande diversité de ciorb?, celle au tripes, aux boulettes de viandes, au poisson, à la betterave rouge, aux nouilles, au poulet, à l’os, au boeuf, aux légumes, aux haricots, aux pieds de cochons…

La çorba de Turquie

Il signifie littéralement la soupe et il en existe de nombreuses variantes en Turquie :

  • Aux tripes de bœuf
  • Aux céréales, yaourts, légumes, poivres
  • Aux lentilles
  • Aux haricots, tomates, légumes
  • Au poulet et au bouillon de poulet, haricots et légumes
  • Aux haricots, poulet, tomates
  • Au yaourt, légumes, riz (servie en soupe froide)

La chourpa de Russie

Faites de viande rôtie ou bouillie préalablement et de légumes hachés grossièrement, on y ajoute des herbes et des épices (Aneth, persil, coriandre, poivre rouge noire ou vert, cumin, basilic…).
Préparée habituellement avec de l’agneau, elle peut être également cuisinée à base de volaille d’élevage ou sauvage. On trouve aussi dans certaines recettes du poisson, notamment dans les régions côtières.
Des légumes comme des carottes, de la pomme de terre et des oignons mais on peut également y trouver des fruits comme les pommes, des abricots frais ou séchés, des coings, des prunes…

De l’Europe orientale à l’Asie…

Mais connaissiez vous également la shorba du Pakistan, la ?orba de Serbie, de Macédoine et de Bosnie et la shorva (ou sherva) au sud de l’Inde…

La shorwa d’Afghanistan est faites à base de viande et de pomme de terre en ragoût avec du pain. Elle est consommée dans un bol commun.

Le shorpo et sorpa au Kazakhstan désignent de nombreux bouillons, le plus typique et traditionnel est obtenu en faisant bouillir des parties de moutons.